Parkinson

Qu'est-ce que la maladie de Parkinson ?


La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative aussi connue que la maladie d'Alzheimer. Elle peut apparaître dès l'âge de 60 ans chez l'être humain. A l'heure actuelle, il n'existe pas de traitement pour contrer cette maladie. Il est à noter que la maladie de Parkinson se manifeste par des troubles du mouvement et dégrade, de manière générale, la santé de la personne. De même, une lenteur des mouvements comme un état dépressif peuvent apparaître chez l'individu malade.
 

Prise en charge de la maladie de Parkinson dans les maisons de retraite


Aujourd'hui, de nombreuses maisons de retraite sont aptes à accueillir des personnes touchées par la maladie de Parkinson. Comme pour les résidents atteints par Alzheimer, les personnes âgées sont encadrées par un personnel qualifié maîtrisant les soins et gestes à apporter aux individus touchés par la maladie de Parkinson. De même, les résidents doivent être mis à l'abri des chutes et autres dangers puisque le cerveau ne contrôle plus l'ensemble des gestes des personnes âgées.

Les soins apportés pour la maladie de Parkinson


La maladie de Parkinson peut être soumise à plusieurs traitements. On trouve, tout d'abord, le traitement médicamenteux qui demande à ce que des doses bien spécifiques de médicaments soient prises à plusieurs moments précis de la journée. Les  patients peuvent également être soumis à des traitements associés tels que la psychothérapie, l'orthophonie ou la relaxation. Certains professionnels peuvent proposer des traitements alternatifs. Il faut toutefois savoir que ces derniers ne sont pas officiellement reconnus par la médecine.

Trouver une maison de retraite Parkinson


Il existe divers moyens pour trouver une maison de retraite Parkinson. On peut, tout d'abord, se renseigner auprès de l'accueil de la maison de retraite se trouvant à proximité de chez soi. Cette dernière pourra transmettre une liste des établissements aptes à accueillir des personnes âgées atteintes de la maladie de  Parkinson. On peut également se tourner vers les mairies et la préfecture qui peuvent détenir ce type d'informations. Enfin, il ne faut pas hésiter à demander l'avis de son médecin traitant.